Ignace Gente a épousé Marie-Anne Longuet. Celle-ci est décédée sans que le couple ait d'enfants vivants.

Ignace Gente passe donc un accord devant notaire le 7 février 1704 avec son beau-père, Guillaume Longuet.

  • les effets personnels de Marie-Anne iront à son père avec le plus fin drap de parement et la redevance échue de tous les biens soit 4 livres 5 sols et deux dizeaux de feurre (paille) d'avoine dûs par François Tahon fermier (locataire) de terres de la défunte à Buire.
  • Longuet aura aussi 30 livres sur les 60 livres que la défunte devait recevoir de la succession d'un cousin selon son traité de mariage. Il aura aussi trois petits plats et une assiette d'étain.
  • Il paiera les frais d'obsèques et les frais de scellés à la maison mortuaire.
  • Gente aura le reste de la communauté y compris les dettes: argent monnayé et à monnayer, dettes actives et passives; marchandises; meubles et généralement tous les effets mobiliaires, bagues, joyaux et affulettes.
  • Il dépouillera (moissonnera) une mesure de terre croissant en vert à Bachimont.

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil