J'ai choisi ce document parce qu'il montre le sens de la solidarité de nos sociétés que l'on dit volontiers entièrement mûes par le consumérisme. De tels exemples évitent de sombrer totalement dans le pessimisme.  Régis Renoncourt.

Ils s'organisent pour le développement de leurs projets comme nous le dit "l'Abeille de la Ternoise" du 24 octobre 1987 dans la rubrique "Villers l'Hôpital".

"Samedi et dimanche le groupe senda nueva (chemin nouveau) a donné deux concerts dans l'église du village (Villers l'Hôpital).

Ils sont venus gracieusement offrir ces concerts au profit de l'association des "amis d'Haïti" qui depuis plus de vongt ans participe financièrement à des projets de développement.

Cette musique d'outre-Atlantique, rapide et vivante;, apporte le soleil du Mexique, de l'Argentine, des Andes, du Chili.

Comme d'habitude, il ne fut pas perçu de droit d'entrée. A l'issue de ces concerts, l'Association a fait une collecte pour aider au financemebnt de son projet, plus nécessairement que jamais dans ce pays qui continue à vivre de graves difficultés."

Nota: Haîti est à l'époque, et l'est toujours, l'un des pays les plus pauvres du monde.

En février 1986, le dictateur Jean-Claude Duvalier surnommé "bébé doc" a été renversé mais les espoirs des habitants ont rapidement été déçus.

Cet article est accompagné de trois photos.

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt

 

Retour à l'accueil