Il s'agit ici d'Henri Carpon père puisque l'un de ses fils également pénommé Henri a joué un rôle important dans la vie communale auxiloise en étant entrepreneur en bâtiment  et adjoint au maire.

Henri Carpon père, postier, Directeur de l'Harmonie, a joué un rôle de premier plan au niveau local depuis la Libération puisqu'il a été élu sans discontinuité jusqu'à sa mort.

En 1965, suite à la victoire de la liste d'Union de la Gauche, il devient Premier Adoint au Maire.

Au cours de la séance du consiel municipal du 30 janvier 1968, il donne sa démission comme adjoint et obtient cet éloge du maire, Francis Thélu:

"M.  le Maire, se faisant l'interprète des adjoints et des conseillers municipaux tient à rendre un respectueux hommage à son collègue et doyen Henri Carpon qui, considérant que son grand âge et son état de santé ne lui permettaient plus de remplir pleinement les fonctions de Premier Adjoint qui lui avaient été confiées à l'unanimité a adressé sa démission à M. le Préfet qui l'a acceptée.

Le Président, après avoir souligné sa satisfaction de le voir consever son mandat de conseiller municipal lui renouvelle ses sentiments de cordiale sympathie et de gratitude pour le dévouement qu'il a déployé depuis 1945 au sein de l'assemblée municipale".

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

 

Retour à l'accueil