Au milieu des années 1950, le parc automobile s'est étoffé et il faut envisager sérieusement de régler un problème nouveau; le stationnement.

Dans sa séance du 11 mai 1956, le conseil municipal d'Auxi décide que, pour l'ensemble de la commune, le stationnement se fera du côté des numéros pairs pour les jours pairs et du côté des numéros impairs pour les jours impairs.

En outre, des parcs sont spécialement établis en vue de faciliter le stationnement place de l'hôtel de ville.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt

Retour à l'accueil