La justice de Paix a été instituée en 1790 pour régler, au chef-lieu de canton, les affaires de première juridiction telles que les conseils de famille, par exemple.

Voici le serment que prononce le juge de Paix avant son entrée en fonction

"L'an quatre de la République Française Une et Indivisible le dix-huit nivôse an IV (8 janvier 1796) en conformité de l'arrêté de l'administration municipale du canton d'Auxi-la-Réunion du onze nivôse présent mois nous nous sommes présentés à la dite administration pour y faire la déclaration suivante:

"Nous soussignés assesseurs du Juge de Paix du canton extérieur d'Auxi-la-Réunion déclarons n'avoir jamais provoqué ni signé aucune mesure séditieuse et contraire aux lois et n'être ni parent ni allié à aucun émigré au degré prohibé".

La même déclaration est faite par le Juge de Paix extérieur et par le Juge de Paix intérieur.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série III L des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil