Un avis de mutation de la directrice de l'école maternelle d'Auxi daté de 1883 indique, en marge, ce qui doit être fait:

"Un inventaire exact du mobilier classique et des archives de l'école doit être dressé contradictoirement en double, par le Maire et par l'instituteur. Lorsque ce dernier est appelé dans une autre commune, un recolement doit être opéré, et le dernier mandat de traitement n'est délivré à l'instituteur qu'après la remise régulièrement faite par lui du mobilier de l'école décrit dans l'inventaire".(extrait de la circulaire préfectorale du 10 mars 1854).

"En cas de muration, l'instituteur sortant demandera décharge des objets classiques qui lui auront été confiés, à son successeur, qui, à son tour, en prendra la responsabilité".(extrait des instructions de M. le Préfet du 15 décembre 1854).

"Les arbres du jardin doivent être inventoriés comme les objets mobiliers." (circulaire ministérielle du 16 février 1872).

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi. Je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

 

Retour à l'accueil