"L'Abeille de la Ternoise" du 2 juillet 1983, dans un article accompagné de 4 photos fait le compte-rendu de cette manifestation sous le titre: "Auxi-le-Château, "ch'fu del' Siant-Jean", une fête qui à nouveau a tenu toutes ses promesses.":

Suivant une ancienne tradition relancée par le Syndicat d'initiative depuis 1972, les Auxilois ont fêté la St-Jean et se sont rendus jusqu'au "Geai" par le chemin de Notre-Dame du Chêne.

Comme à l'accoutumée, le petit nombre de ceux qui ont démarré, place de Verdun, musique en tête accompagnée du mannequin a vite grossi en traversant la ville et c'est par centaines que les Auxilois sont arrivés sur les lieux où un gigantesque feu de camp devait être allumé.

Bien sûr, les responsables et animateurs occupaient déjà le terrain et une délicieuse odeur de merguez et de côtes de porc n'a pas manqué de mettre tout le monde en appétit tandis que les flammes jaillisaient de l'énorme tas de bois qui devait brûler toute la nuit, cependant que les musiciens des Badins de l'Authie et de l'harmonie municipale achevaient de donner à la fête ce caractère sympathique et enjoué qui fait son succès.

Une réussite de plus donc pour le S.I. dont les membres et le président M. Michel Paux n'avaient pas ménagé leurs efforts et qui furent efficacement aidés dans leur tâche par les sapeurs-pompiers qui assuraient la sécurité, par les membres de la commission municipale des fêtes sans oublier les Badins et l'Harmonie dont chacun a pu apprécier une nouvelle fois la venue.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil