Par un article intitulé "Noeux-les-Auxi, le réveil du héros", "l'Abeille de la Ternoise" rend hommage à un héros de la Seconde Guerre Mondiale:

"Le 14 juillet 2000, à Noeux-les-Auxi, a été marqué par une cérémonie assez rare.

En effet, la municipalité et la population rendaient hommage à un enfant du pays dont la tombe au cimetière communal se confond parmi les voisines.

On y lit: "Marcel Petit, 1924-1944" près d'une plaque portant ces mots "Division Leclerc, à notre camarade.

On l'a compris, Marcel, de la classe 44, est mort pour la France, au sein de la prestigieuse division, à l'âge de 20 ans.

Une gerbe est déposée sur la tombe, une autre au monument aux Morts où son nom voisine avec lse héros de 1914-1918.

La fanfare d'Auxi apportait un éclat particulier à cette cérémonie émouvante.

Le vin d'honneur était servi à la salle polyvalente.

Ce geste rend justice au soldat libérateur dont le sacrifice s'effaçait de la mémoire collective du village."

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Rrenoncourt.

Retour à l'accueil