En juillet 1925, aux cantonales, à Auxi, César Bernard, socialiste, arrive en tête devant Harduin, droite, conseiller général sortant, élu depuis 1913. En principe, les questions de clocher (la séculaire rivalité entre Auxi et Frévent) ne jouent pas puisque tous deux sont du secteur de Frévent. Harduin est réélu.

En juin 1927, décède Vion, vétérinaire, originaire de Bernâtre.

Le 11 novembre 1927, Maincourt, malade, est absent des cérémonies.

En janvier 1928, décède François Delval, 1er adjoint, 71 ans. Les élections municipales complémentaires sont fixées au 5 février 1928.

Le 5 février 1928, aux élections municipales complémentaires où 7 sièges sont à pourvoir suite à des décès et des démissions, trois listes s'affrontent. C'est la liste emmenée par Dominique Evrard, négociant en bois (il appartient à a famille de la "scierie Evrard" près de l'ancienne gare d'Auxi), la plus à gauche, qui obtient les 7 élus.

 

A suivre...

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil