Au hameau de Lannoy, peuplé à l'époque de 27 familles (il y a une école en fonctionnement), il n'y a pas de cordonniers. La population y est très majoritairement constituée de cultivateurs et d'ouvriers agricoles.

 

C'est aussi le cas du hameau de La Neuville où il y a 16 familles.

 

Aucun cordonnier non plus dans les écarts, Le Planty (une famille), Le Poirier (une famille), La Justice (une famille), Le Pont Rouge (une famille, celle de la garde-barrière, le train fonctionne encore à l'époque), à Huleux (une famille), au Mont-Louis (une famille).

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série M des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

 

Retour à l'accueil