Dans la rue de l'Ermitage, 7 familles sur 13 comptent au moins un cordonnier.

  • Léon Lucas, né le 23 mars 1886 (25 ans) à Auxi est cordonnier chez Hayden. Il sera tué à la guerre 14-18.

Ses parents sont Ernest Lucas, né le 20 novembre 1846 (65 ans) à Auxi, manouvrier, et Louise Toulet, née le 25 août 1843 (68 ans) à Auxi.

 

  • Julien Courtois, né le 15 janvier 1850 (61 ans) à Auxi, est cordonnier chez Rivière.

Son épouse, Constantine Ducrocq, est née le 9 janvier 1853 (58 ans) à Auxi.

Son fils Henri Couvillers est cordonnier chez Hayden (24 ans).

 

  • Théodore Tabary, né le 5 septembre 1897 (14 ans) à Méricourt sur Somme est apprenti coupeur chez Hayden.

Son père, Paul Tabary, né le 8 janvier 1865 (46 ans) à Martinpuich est garçon meunier.

Sa mère, Artémise Benoît est née Méricourt sur Somme le 25 février 1862 (49 ans).

Sa soeur, Aurélie, est née le 5 septembre 1899 (12 ans) à Méaulte.

 

  • Pierre Petit né le 2 septembre 1859 (52 ans) à Auxi est cordonnier chez Dufétel-Douvry.

Son épouse, Louise Wimart, est née le 14 juin 1859 (59 ans) à Auxi.

Le fils Paul, né le 26 janvier 1878 (33 ans) à Auxi est aussi cordonnier chez Dufétel-Douvry.

Il y a, en outre, trois enfants de l'Assistance publique au foyer:

Virginie Demay née le 26 janvier 1897 (14 ans)

Louis Sorat né le 31 décembre 1901 (10 ans)

Marcel Didier né le 29 novembre 1908 (3 ans).

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série M des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

 

Retour à l'accueil