Les Auxilois qui ne connaissent que deux noms d'Auxilois célèbres connaissent ces deux-là. Huyghe et Hoorelbèke ont fait le Tour de France la même année, en 1956, ce qui est rarissime pour une commune de 3 000 habitants à peine.

Cinquante ans plus tard, on leur rend un hommage appuyé.

C'est ce que relate "l'Abeille de la Ternoise" du 15 juin 2006 sous le titre "hommage aux deux enfants du pays: Huyghe et Hoorelbèke cinquante ans après":

"L'anniversaire du vélo-club d'Auxi-le-Château, présidé par Patrice Boulard, a connu ce samedi l'essor tant espéré.

En plus, des nombreuses personnalités présentes, le soleil était au rendez-vous.

Plus de 200 personnes ont rendu hommage à Camille Huyghe et Raymond Hoorelbèke, les deux enfants du pays qui ont marqué à travers leurs épopées cyclistes l'histoire auxiloise.

Sous la présidence de M. Dejonghe, maire d'Auxi-le-Château, et du docteur Pruvost, conseiller général, les deux amoureux de la petite reine ont reçu quelques présents afin de leur rappeler leurs carrières de professionnels.

A leur tour, ils ont connu l'émotion qu'ils ont fait passer à leurs fans, lors de leurs nombreuses participations dans les Grands Prix mais également sur la grande Boucle de l'Hexagone.

Les deux palmarès ont été retracés avec respect par l'actuel président du VCA.

Jean-Marie Leblanc, directeur du Tour de France pour la dernière saison mais avant tout Nordiste dans le coeur a félicité à son tour les deux "dopés" à l'huile de coude qui, par leur chemin, ont honoré ce sport très touché par les affaires de dopage actuelles."

Cet article est accompagné de trois photos.

On peut aussi noter, en marge de cet article que Raymond Walkowiak, vainqueur du Tout 1956 était présent à cette cérémonie.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil