Ceux-ci font l'objet d'un article de "l'Abeille de la Ternoise" de 31 janvier 1981, intitulé "La présentation des voeux au Maire a donné lieu à une manifestation d'une ampleur inaccoutumée".

"La traditionnelle cérémonie des voeux au maire d'Auxi-le-Château a pris cette année une nouvelle dimension. Jusqu'à maintenant cette cérémonie se déroulait en la seule présence du maire et des conseillers municipaux. Pour 1981, elle s'est élargie à l'ensemble des employés communaux, les responsables des écoles primaires et secondaires, la gendarmerie, les sapeurs-pompiers.

Cette grande "famille" s'est donc retrouvée le vendredi 23 janvier à la cantine du groupe scolaire.

M. Jean Arnaud, premier adjoint, exprima au nom de l'ensemble du conseil municipal, ses meilleurs voeux à M. Thélu et une meilleurs santé pour 1981; il formula l'espoir aussi que l'action municipale puisse se poursuivre dans une ambiance agréable.

Ce fut ensuite au tour de M. Gilles Hoyez, secrétaire de mairie, de présenter ses voeux au nom de l'ensemble des employés communaux; il renouvela le témoignage d'attachement et de cette grande famille auxiloise à l'égard des administrés.

M. Francis Thélu remercia l'ensemble de l'assistance pour ses voeux et l'assura de la continuité de l'action menée pour le bien-être de tous.

Cette présentation de voeux fut suivie d'une manifestation de sympathie en l'honneur de M. Marcel Picoletti qui nous quitte le 1er février pour Troyes où il est nommé ingénieur divisionnaire des T.P.E. M. Thélu offrit à M. Picoletti la médaille d'honneur de la ville d'Auxi, marque de sympathie et d'amitié pour un homme qui a rendu de très importants services à la collectivité depuis son arrivée en 1974.

A la suite de cette manifestation, l'assistance fut conviée à prendre l'apéritif avant de passer à table pour déguster tripes et frites préparées dans la cuisine scolaire par un personnel de service efficace et bénévole.

Cette fin de soirée connut l'approbation générale et permit à chacune et chacun de passer d'agréables moments de détente en ce début d'année 1981.

Cet article est accompagné de trois photos.

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil