Ce contrat est daté du 21 janvier 1819.

Ce sont les parents du futur général Déplanque dont une rue d'Auxi porte le nom. Ils sont eux-mêmes issus de familles auxiloises anciennes. Les Déplanque sont brasseurs depuis plusieurs générations tout comme les Daullé.

"Par devant maître Lefrançois et son collègue, notaires, soussignés, résidant à Auxi-le-Château, arrondissement de Saint-Pol, département du Pas-de-Calais

Furent présents:

Monsieur Louis Joseph Déplanque, fils mineur de 20 ans (à l'époque la majorité est de 21 ans) de Monsieur Louis Joseph Déplanque propriétaire (à l'époque c'est un statut social) et dame Françoise Daullé demeurant avec ses dits père et mère au bourg d'Auxi-le-Château, assisté de ses dits père et mère et de leur consentement attesté (le fils, mineur, a besoin du consentement de ses parents) assisté aussi de Monsieur Jacques Antoine François Déplanque, cultivateur, Louis Auguste Déplanque, marchand, Antoine Eustache Lamoral Déplanque vivant de ses biens, tous trois ses oncles paternels demeurant au dit Auxi-le-Château, de la dame Marianne Eléonore Déplanque sa tante aussi paternelle et du sieur Pierre Antoine Dercourt son mari, cultivateur au même lieu (le jeune officier parlera souvent, plus tard, de sa "tante Dercourt" dans sa correspondance avec sa mère), d'une part, "

A suivre...

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil