Dans une lettre au préfet du Pas-de-Calais en date du 21 juin 1834, Wallart, maire d'Auxi, revient sur la journée du 4 juin, jour de la fête du Roi Louis-Philippe où un garde national s'était blessé à la jambe.

Il ajoute:

"Il y a eu messe, exposition du Saint-Sacrement, Bénédiction.

A la revue de la garde Nationale, j'ai fait connaître par une allocution que pour me conformer aux ordres du Roi, il n'y aurait cette année ni jeux, ni divertissement, qu'on se bornerait à soulager les indigents et à adresser des prières à l'Eternel pour qu'il ne cesse point de protéger la France et qu'il répande un esprit de conciliation parmi tous les habitants ne trouvant point de meilleure manière quand la Patrie est en deuil, de célébrer la fête d'un Roi citoyen".

A quel événement Wallart fait-il allusion? Lafayette est mort le 20 mai 1834, les massacres de la rue Transnonain ont eu lieu le 14 avril 1834. S'agit-il d'autre chose?

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

 

 

Retour à l'accueil