Le 23 février 1818, Claude Gainon, maître de billard, et Elisabeth Viénot, son épouse, dûment autorisée

vendent au profit de Antoine Joseph Bertoux, propriétaire, demeurant à Hucqueliers et son épouse Sophie Verlingue

la propriété et jouissance de tout un manoir amasé de maison, chambre, cave, grenier, cour et autres bâtiments avec "ses appendances et dépendances" ainsi qu'un billard monté de queue, billes, quinquets et ratellier,

maison sis à Auxi-le-Château dans la rue allant à l'église.

Ils vendent également une armoire en boiserie et un comptoir en entrant à gauche dans la maison.

Les acheteurs paieront 1 400 francs en trois paiements (500 francs au 1er novembre 1818, 400 francs au 1er mai 1919, 500 francs au 1er novembre 1919).

Ce bien a été acquis par Gainon.

Note : Il se pourrait que cette maison soit celle qui abritait "le café de la jeunesse".  

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil