Le 17 mars 1862 a lieu un partage entre:

  • Pierrette Julie Wallart, épouse mineure de Louis Rogier (celui-ci deviendra colonel et leur fils, tué à la guerre 1914-18, figure sur le monument aux morts d'Auxi).
  • Théodore Guislain Wallart, mineur, étudiant ayant pour tuteur Henri Théodore Wallart, vétérinaire.

Les biens à partager sont les suivants:

  • Les biens délaissés par Nicolas Guislain Wallart (c'est l'ancien maire d'Auxi, décédé en 1854): deux partages ont eu lieu devant maître Beaussart le 5 novembre 1848 et le 10 décembre 1849.
  • Les immeubles attribués dans la succession de Constantin Bens et de son épouse, Marie-Anne Marielle, arrière-grands-parents du côté maternel.
  • Les biens acquis pendant leur minorité par Constantin Bens, leur tuteur.

Le total, pour 153 articles, s'élève à 407 497 francs.

A itre de comparaison, la même année, le coût total de la reconstruction de l'hôtel de vlle d'Auxi s'élève à un peu plus de 100 000 francs.

Un salaire modeste, à l'époque, se situe entre 300 et 500 francs par an. Les grandes inégalités, on le voit, ne datent pas d'aujourd'hui, ce qui ne saurait d'ailleurs nous consoler.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilté l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt. 

 

Retour à l'accueil