Après une longue discussion commencée au cours de la séance du 24 mars 1890 et poursuivie au cours de la séance du 4 mai 1890, le conseil municipal d'Auxi décide, au cours de cette même séance, par 8 voix contre 6, que ce sont les riverains et non la commune qui doivent balayer devant leurs devantures après la tenue du marché au beurre, oeufs, volailles et légumes.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil