"La Voix du Nord" du dimanche 29 novembre 1971 publie l'article suivant sous le titre "Le coq a retrouvé son perchoir au sommet du clocher" :

"Les travaux de restauration de la toiture de l'église se poursuivent à Auxi-le-Château. Au programme de ces travaux figurait la remise en place du coq, qui pourra de nouveau continuer de tourner à tous les vents au sommet du clocher.

Cette opération est toujours spectaculaire, d'autant plus qu'une vieille tradition veut que le coq, avant de retrouver son perchoir au-dessus des toits de la ville, soit promené de quartier en quartier, tout à la fois pour égayer les habitants et garnir quelque peu l'escarcelle des ouvriers-acrobates chargés du délicat travail.

Délicate en effet l'ascension de la flèche, dimanche à midi; elle exigea beaucoup de sang-froid et une singulière résistance au vertige.

En bas, les spectateurs furent nombreux et leurs applaudissements saluèrent les ouvriers quand ils eurent terminé leur travail.

Précisons que la présentation du coq avait eu lieu samedi durant toute la journée.

L'article est accompagné d'une photo et d'une note ainsi libellée: "le tailleur de pierre est parti le lundi 29 novembre 1971".

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté un document aimablement prêté par madame Gina Candillon.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil