On se souvient que l'année 1976 fut "l'année de la sécheresse"; on se souvient peut-être moins que ce fut "l'année de l'Environnement et de la Qualité de la vie" comme nous l'annonce le numéro du 31 janvier 1976 de "l'Abeille de la Ternoise".

Le mot "écologie" qui nous est si familier et dont on use -et abuse parfois-est un mot nouveau à l'époque pour le "grand public".

Pour la première fois, un candidat de cette mouvance idéologique s'est présenté aux élections présidentielles de 1974: il s'agit de René Dumont.

Les C.P.I.E dont celui d'Auxi se mettent en place.

Les pouvoirs publics, nous dit le journal "s'inquiètent" de cette question; par ailleurs, ces deux grands thèmes ont une relation directe avec le monde rural en général et l'agriculture en particulier.

Le 27 février 1976, le C.I.V.A.M. de Vacquerie-Fortel organise une grande rencontre d'information, de réflexion et de sensibilisation, suivie d'un large débat en présence de spécialistes de l'environnement, de l'agronomie, du remembrement, de la qualité de la vie et d'élus locaux.

Cette rencontre aura lieu à Houvin-Houvigneul, salle du foyer rural à partir de 19h45. De cette rencontre, suppute le journal, sortiront sans nul doute de nombreuses idées d'action dans ce domaine et applicables dans le Ternois qualifié en la circonstance de "verdoyant et touristique".

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives du cercle historique.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil