Le 4 mars 1836, Wallart, maire d'Auxi, adresse un courrier au sous-préfet de Saint-Pol concernant le problème fort ancien des "lacunes" sur la route d'Hesdin, malgré les nombreuses "sollicitations" aux maires des villages concernés.

"Tous les voyageurs se plaignent que pour venir d'Hesdin à Auxi-le-Château en cabriolet on a mis 7 heures il y a deux jours.

Maintenant, on sera forcé d'aller à Hesdin par Saint-Pol ou par Abbeville. C'est non seulement dans l'intérêt général que je vous adresse ces réclamations mais aussi dans l'intérêt de la commune que j'ai l'honneur d'administrer et qui a depuis plusieurs années fait des sacrifices pécuniaires pour la construction de ce chemin beaucoup au-dessus de ses moyens."

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil