Passés les premiers temps de la Révolution où l'on vote à tous les échelons,les fonctions politiques se font rapidement par nomination par l'échelon supérieur.

Le 16 vendémiaire an 9, le citoyen Engramelle, maire d'Auxi, lui-même nommé, écrit la lettre suivante au sous-préfet de Saint-Pol:

"Je vous adresse les noms des citoyens aptes à remplir les fonctions du conseil municipal: Pierre Wallart, cultivateur; Joseph Philippe Effroy, marchand; François Delannoy, marchand; Benoît Ducauroy, pharmacien; Valentin Labesse, cabaretier; Martial Flécheux, marchand; Nicolas Lefebvre, directeur de la poste; Guislain César Dumas, rentier; Etienne Lemerchier, tanneur et Thomas Carré, cabaretier.

Je suis d'avance plus que persuadé qu'aucun reproche ne pourra avoir lieu sur leur compte.

Salut et fraternié."

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté les archives communales d'Auxi; je remercie celles et ceux qui ont permis et facilité l'accès à ces archives.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil