Le 28 août 1706, Geneviève Bézu, veuve de Jean Tirmont, fait son testament.

Elle désire être enterrée dans le cimetière d'Auxi.

Adrien Tirmont, son fils aîné, sera son légataire universel; à ce titre, il paiera ses dettes et funérailles.

Il aura cinq mesures de terres à Maison Ponthieu dont elle indique l'origine.

  • la moitié soit dix quartiers lui ont été donnés par sa mère en partement de mariage.
  • 5 quartiers lui viennent de son père, décédé.
  • 5 quartiers lui viennent de l'héritage du sieur Pierre Bézu, son frère, ancien secrétaire du seigneur archevêque de Rouen.

Il aura aussi ses meubles et effets réputés tels.

Marguerite Tirmont, sa fille, ayant des droits sur les 5 quartiers échus par le décès du père, Geneviève Bézu lui demande de se contenter de son partement de mariage (avec Nicolas Degrez).

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil