Sous l'Ancien Régime, il est fréquent que l'on fasse un contrat de mariage même si l'on possède peu de biens.

C'est le cas du mariage Dewisme x Leroy dont le contrat est signé le 25 juillet 1704. Il est vrai que le "partement" de la mariée est plus important que celui du marié.

Jean Dewisme est le fils aîné de défunt Jean Dewisme et Marie Bursy.

Il ne spécifie aucun apport dans le contrat.

Marguerite Leroy est la fille cadette de Nicolas Leroy et défunte Jeanne Broquevielle.

  • Elle recevra, le jour de son mariage, suite au décès de sa mère, 5 quartiers de terre à La Neuville, acquis par ses parents durant leur mariage.
  • Elle recevra, de son père, 5 quartiers de terre à prendre dans la même pièce de 10 journaux.
  • Elle recevra aussi, de son père, 1/4 de manoir amasé acquis par le couple.

Pour ces deux biens immeubles, le père en aura la jouissance sa vie durant.

 

Pour écrire cet article, j'ai consulté la série 4E des archives départementales du Pas-de-Calais à Dainville.

Régis Renoncourt.

Retour à l'accueil